Osez le design émotionnel !

design-emotionnel-nostalgie
Karine wuillot

Karine wuillot

Graphiste et illustratrice à Chartres

Exit les mises en page guindées et les blocs froids : le design émotionnel entend ramener un peu d’humanité dans le graphisme qui, à force de minimalisations successives et d’optimisations en tout genre, a perdu graduellement sa capacité à se rendre mémorable auprès des prospects. Mais en quoi consiste-t-il exactement, quel est le but et comment le mettre en place sans fausses notes ?

 

Qu’entend-t-on par design émotionnel ?

 

Il s’agit le plus souvent d’inclusions dans le graphisme d’éléments visuels parfois discrets qui, comme le nom l’indique, vont aller au-delà de la simple agréabilité esthétique pour générer des émotions ou des sentiments positifs de la part d’un prospect. Ils contribuent à une meilleure mémorisation de la marque ou de l’entreprise et, potentiellement, un retour de la personne vers elle en y associant de l’attachement.

Le design émotionnel implique une grande palette de sentiments, parmi lesquels :

  • L’humour

  • L’empathie

  • La confiance

  • La joie

  • L’énergie

  • La nostalgie

Concrètement, à quoi cela ressemble ? L’une des manières les plus connues de faire du design émotionnel est de transformer les pages d’erreur en pages amusantes : tout le monde a en tête le petit T-Rex de Google et son jeu, ou encore ceci :

 

page-404-airbnb
La page d’erreur 404 d’AirBNB

 

Il ne faut pas confondre les termes “émotion” et “sentiment” avec la “sensation”, qui est physique et se déclenche (ou non) à un autre moment au cours de l’expérience utilisateur. Par exemple : vous venez de commander un paquet de bonbons traditionnels sur un site vintage, dont le design appuie votre sentiment de nostalgie. Quand vous recevez votre paquet et que vous en goûtez un, c’est une sensation physique de plaisir qui prend place. Enfin, quand vous vous remémorez avoir mangé ces bonbons, c’est à nouveau la nostalgie de votre enfance que vous éprouvez. La boucle est bouclée !

 

Le design émotionnel se base entièrement sur notre psychologie. Ce qui me donne une excellente excuse pour faire la transition avec le point suivant !

 

Le design émotionnel et la pyramide de Maslow

 

Pour rappel : la célèbre pyramide de Maslow illustre la théorie de la hiérarchie des besoins humains, classés en cinq groupes, du plus essentiel (boire, manger) au plus transcendental (accomplissement de soi).

Le design émotionnel fonctionne selon un schéma pyramidal similaire qui pourrait se calquer dessus : votre service doit passer par l’étape la plus basique (être utilitaire) pour atteindre la plus élevée (être désirable).

 

pyramide de Maslow comparée au design émotionnel

Comme vous vous en doutez, il serait bien compliqué de passer à étape “désirable” sans faire appel aux sentiments de vos prospects. Le soin que vous apporterez à votre identité graphique fait partie des contributions qui leur donneront plaisir à revenir vers vous.

 

Un design orienté numérique, mais pas seulement

 

Le design émotionnel est fortement lié au design UX/UI (conception de sites / d’applications), mais il serait dommage de le limiter à cela. Lorsque vous l’initiez sur votre site, un maximum de vos supports de communication se doit d’adopter les mêmes codes : c’est une question de cohérence par rapport à votre charte graphique.

Par exemple : votre startup est lancée et avez choisi d’avoir une mascotte interactive, un petit écureuil, sur votre site qui sert également de chatbot. A côté de votre site, vous avez une plaquette de présentation imprimée sur papier épais, haute qualité, pour vos investisseurs. La cible de ses deux documents peut être différente, si l’écureuil est un élément clairement différanciant de votre identité, il est logique de le retrouver aussi sur votre plaquette. Votre graphiste saura vous conseiller sur la forme et la façon de l’intégrer et à quelle fréquence pour éviter tout effet kitsch !

Une autre manière de s’approprier le design émotionnel peut être d’y intégrer de l’art : par l’illustration, le plus souvent. Profitez-en ! En cette période de minimalisme, il n’est pas nécessaire d’en faire beaucoup pour vous démarquer…

Assurez-vous que votre création originale demeure fonctionnelle et logique pour ne pas perdre vos prospects en cours de route,, sans oublier d’assortir votre communication sur réseaux sociaux et votre newsletter pour que l’ensemble reflète correctement vos intentions. Si vous avez choisi un ton humoristique, assurez-vous que votre community manager ne soit pas trop formel ni sérieux dans ses publications.

dena cooper homepage
Homepage de Dena Cooper – Illustratrice mode américaine

 

Restez originaux !

 

J’en concluerai que le design émotionnel fait une excellente stratégie de fidélisation à long terme, encore assez peu répandue pour le moment et trop souvent cantonnée au design UX/UI. Pourtant, avoir des clients réguliers n’est pas tout ce que nous souhaitons tous ?

 

le design émotionnel + vous = <3 ?

Mon service, projet ou produit est-il compatible avec un design émotionnel ?

Que puis-je faire avec mon budget actuel ?

Comment toucher ma clientèle ?

Je vous dis tout et vous guide dans la mise en place de votre nouvelle communication !

 

Partager cet article :

Partager sur facebook
Partager sur linkedin

Découvrez mes nouveaux articles en me suivant sur Linkedin ou Facebook !

Partager ce post

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

D'autres articles à explorer

Illustration flat
Illustration

Illustrations “flat” : stop ou encore ?

Avez-vous déjà entendu le terme “Corporate Memphis” ? Non ? C’est le petit surnom donné à ces illustrations flat qui ont colonisé tout l’univers visuel de la tech et des start-ups ces dernières années. Vous en avez forcément vu quelque part : les entreprises se les arrachent. A tel point que les publicités finissent inexorablement

Audit de communication
Design graphique

Communication : 5 bonnes raisons de se faire accompagner

Votre dernière campagne sur les réseaux sociaux n’a pas donné les résultats attendus. Les clients ne vous trouvent pas. Ou encore, vous avez l’impression d’être noyé au milieu de la concurrence, et ne savez pas quoi proposer pour vous distinguer : Il y a certainement quelque chose à changer dans votre communication visuelle. Vous avez

Inscrivez-vous à notre newsletter


Warning: Undefined array key "pages" in /home/clients/6562ce3a93c08796290f2a3315906e50/kwuillot/wp-content/plugins/facebook-messenger-customer-chat/facebook-messenger-customer-chat.php on line 117
Retour haut de page