COULEURS ET COMMUNICATION VISUELLE, PARTIE 1 : LE VIOLET

Poudre violette de Tyr -kwuillot
Karine wuillot

Karine wuillot

Graphiste et illustratrice à Chartres

Avant de la création toute identité visuelle, je recommande toujours de réfléchir d’abord aux couleurs avant même de songer à la forme d’un logo. Pourquoi ? Tout simplement parce que la couleur peut véhiculer à elle seule une des idées que vous souhaitez exprimer, et que vous ne pourriez traduire autrement. Elle peut être amplifiée par le design qui l’accompagne si le choix est pertinent. Aujourd’hui, découvrons le violet !

PETITE HISTOIRE DU VIOLET

Le pourpre de Tyr, un symbole de puissance antique
Le pourpre de Tyr, un symbole de puissance antique

Le violet, en tant que mélange de rouge et de bleu, regroupe toutes les couleurs situées entre les pourpres et les bleus, en passant par le mauve et l’améthyste. C’est en général une couleur qui ne laisse pas indifférent : on l’apprécie ou on la déteste, mais elle laisse rarement neutres ceux qui la voient.

Par le passé, en Europe, le violet était une couleur associée aux vêtements épiscopaux à partir du XIIIe siècle (pourpre liturgique et anneau d’améthyste). Elle représentait alors la pénitence, la modestie, la dignité, l’autorité et la retenue.

Le violet, connu au Moyen-Âge sous le nom de “sub-niger” (sous-noir) était donc, à la place du noir, la couleur du deuil portée essentiellement par les rois de France à partir du XVIe siècle. Mais au tournant du XIXe siècle, il perd peu à peu cette symbolique et seul le mauve délavé garde un lien avec le deuil (d’un parent éloigné ou déjà apaisé par le temps). Aujourd’hui, il ne symbolise plus que l’au-delà et le spirituel, s’étant totalement détaché d’une image macabre.

Le violet est associé aux mouvements féministes, d’abord choisi par les suffragettes au début du XXe siècle, puis repris après Mai 68 par les militantes qui arboraient des vêtements de cette couleur.

Au fil des époques, le violet était obtenu à partir du carmin de cochenille, de la myrtille puis, au XIXe siècle, du colorant nommé murexide, contenu dans le guano. Dans l’Antiquité, les Phéniciens étaient également réputés pour le magnifique “pourpre de Tyr” qu’ils obtenaient à partir d’un gastéropode (Murex). C’était un symbole de pouvoir. Le titre ‘“porphyrogénète” des empereurs Byzantins signifiait littéralement “né dans la pourpre” (il concernait un fils d’empereur né pendant le règne de son père).

Le violet offre donc une symbolique large dont il est possible de s’inspirer.

LE VIOLET, UNE COULEUR PLUTÔT RARE EN GRAPHISME

galaxie violet.jpg

Ni chaude, ni froide, la couleur violette évolue au contact des autres nuances utilisées. Elle est à fort relief : un fond neutre donnera l’impression que les formes violettes sont plus lointaines visuellement, tandis qu’un pourpre énergique ressortira de l’image.

Pourtant, malgré ces caractéristiques, le grand choix de nuances expressives et les effets d’optique qu’elle permet, c’est une couleur qui reste assez rare en graphisme.

L’une des raisons principales est le fait que violet se marie difficilement à d’autres couleurs : il convient de l’associer à un blanc, un noir ou un marron. Les domaines artistiques osent parfois le marier à sa complémentaire, le jaune.

Dans un supermarché, vous retrouverez peu fréquemment cette couleur, car elle est surtout associée au dématérialisé : rêves, imaginaire, mais aussi numérique dans une proportion grandissante. Une exception toutefois pour les violets doux que l’on trouvera au rayon beauté et qui partageront leur symbolique avec le rose.

LES DOMAINES QUI UTILISENT LE VIOLET DANS LEUR COMMUNICATION

Quelques logos violets. On retrouve ici les secteurs de la confiserie et du numérique, tous associés (hormis Yahoo !) à l’idée d’imaginaire.
Quelques logos violets. On retrouve ici les secteurs de la confiserie et du numérique, tous associés (hormis Yahoo !) à l’idée d’imaginaire.

Idées positives associées au violet : rêve, paix, sérénité, imaginaire, autorité non-violente, spiritualité. Energie, excentricité, volonté, pouvoir (en particulier pourpres et violets électriques).

Idées négatives associées au violet : solitude, mélancolie, jalousie. Passivité (tons délavés uniquement).

Voici une liste des domaines où l’on retrouve le plus fréquemment le violet en communication visuelle :

  • Bien-être, développement personnel
  • Domaines artistiques (culture, musique, arts plastiques, arts graphiques, etc.)
  • Médecines alternatives
  • Ésotérisme, spiritualité
  • Jeux vidéo, numérique
  • Beauté
  • Confiseries
  • Jouets

Il est tout à fait possible d’utiliser le violet dans d’autres secteurs, mais je vous recommande chaudement de faire confiance à votre designer graphique pour éviter tout faux pas lors de la création de votre identité visuelle.

Vous n’êtes pas encore accompagné(e) ? Posez vos questions à partir de mon formulaire de contact :DEMANDER UN CONSEIL

Partager ce post

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

D'autres articles à explorer

Illustration flat
Illustration

Illustrations “flat” : stop ou encore ?

Avez-vous déjà entendu le terme “Corporate Memphis” ? Non ? C’est le petit surnom donné à ces illustrations flat qui ont colonisé tout l’univers visuel de la tech et des start-ups ces dernières années. Vous en avez forcément vu quelque part : les entreprises se les arrachent. A tel point que les publicités finissent inexorablement

Audit de communication
Design graphique

Communication : 5 bonnes raisons de se faire accompagner

Votre dernière campagne sur les réseaux sociaux n’a pas donné les résultats attendus. Les clients ne vous trouvent pas. Ou encore, vous avez l’impression d’être noyé au milieu de la concurrence, et ne savez pas quoi proposer pour vous distinguer : Il y a certainement quelque chose à changer dans votre communication visuelle. Vous avez

Inscrivez-vous à notre newsletter


Warning: Undefined array key "pages" in /home/clients/6562ce3a93c08796290f2a3315906e50/kwuillot/wp-content/plugins/facebook-messenger-customer-chat/facebook-messenger-customer-chat.php on line 117
Retour haut de page