Slow communication : une nouvelle voie ?

slow communication
Karine wuillot

Karine wuillot

Graphiste et illustratrice à Chartres

La Slow Communication : un remède contre la précipitation ? A notre époque, les tendances s’emballent, apparaissent et se démodent presque aussi vite qu’elles sont apparues. Il n’est donc pas surprenant que la communication s’aligne là-dessus en multipliant images, vidéos virales et autres articles de blog, quitte à saturer l’espace. IL-FAUT-PUBLIER. Autrement, ce serait se condamner à l’invisibilité. Le problème de ces publications ? Elles sont souvent de faible valeur ajoutée, se copient fréquemment les unes les autres, lassent le consommateur et démontrent un manque de réflexion et de recul sur le sujet. 

Slow communication : qu'est-ce que c'est ?

Il n’y a pas que la communication qui ralentit ! Vous avez sans doute déjà entendu parler du concept de Slow Food dans les restaurants : une nourriture de qualité, saine, et produite dans des conditions optimales (local et/ou bio, mais également attentives à l’aspect sociétal en aidant le producteur à vivre dignement). Le nombre de plats proposés dans ces établissements est souvent moindre, pour se focaliser sur ces objectifs.

La Slow Communication en est très proche : il s’agit de produire une communication de qualité,  poussée par la réelle volonté d’informer (et non pas de répondre seulement à une exigence de publication) tout en prenant en compte, si le sujet s’y prête, des faits de société ou liés à l’environnement. Ce travail demandant plus de recherches en amont, le rythme de publication sera donc plus faible, mais sa valeur ajoutée sera plus importante.

Principes de la slow communication

    • Transparence : 

      Soyez sincère avec votre client. Montrez ce qui se passe dans votre entreprise, ne la faites pas passer pour plus grosse qu’elle ne l’est : vous gagnerez en crédibilité, et donc, en recommandations. Un public important se tourne désormais vers l’authenticité : emboîtez le pas… sans promettre la lune.

       
    • Valeur ajoutée : 

      Prenez le temps de réfléchir à ce que vous allez dire. Recherchez des sources crédibles et rendez-vous expert dans votre domaine. Est-il vraiment nécessaire de surfer sur le buzz du moment pour un peu de visibilité s’il n’a pas de rapport avec vos valeurs ? Est-ce une bonne chose de recopier mot pour mot un article (ce qui, en plus d’être illégal, pénalisera votre référencement) parce que vous devez respecter votre calendrier de publications ? Apposez votre propre patte sur ce que vous faites. Suivez les valeurs de votre entreprise, mais surtout : produisez un contenu original

       
    • Compréhension du client : 

      Tournez-vous vers votre client, votre prospect, ou votre consommateur. C’est bien à lui que vous parlez. La communication classique a tendance à s’autocentrer et à s’exprimer de ce point de vue sans répondre, ou en passant à côté du besoin exprimé en face. Vous prouverez que vous êtes accessible.

       

    • Engagement : 

      Diminuer la fréquence des posts est déjà un premier engagement écologique : moins d’informations stockées dans les serveurs, moins de déploiement d’énergie. Mais il peut se doubler d’autres actions, comme un engagement sociétal marqué (si, et toujours si il est bien judicieux d’en faire état dans votre domaine). La slow communication, à l’instar de la slow food citée plus haut, porte en elle une idée de justice et inspire les idéalistes.

Quels bénéfices ?

Loin de la communication de masse, l’un des principaux bénéfices de la slow communication est de capter et fidéliser un coeur de cible moins important mais plus loyal. Les Millenials (soit les personnes nées entre 1984 et 1996) et la génération suivante sont les catégories d’âge la plus réceptive à ce principe qui propose une autre approche de l’avenir.

Si vous prônez des valeurs telles que la durabilité, l’authenticité, la proximité avec le client, cette orientation est sans doute faite pour vous… Mais gare à ne pas tomber dans l’excès de la fausse nostalgie ou dans le cliché ! Puisque nous parlons d’authenticité, soyez cohérents dans votre manière d’agir avec le client et votre image de marque. Vous bénéficierez d’une spontanéité naturelle sans risquer de déraper.

Considérez votre entreprise comme une personne : la définition d’une communication valable nécessite une observation et une prise de recul qui s’apparente parfois fortement au développement personnel. Après tout, elle ne résulte que d’une série d’actes humains !

 

Petit complément : si vous souhaitez en savoir plus sur les différents types de mouvements “slow” qui ont émergé ces dernières années, je vous invite à lire cet article du Hub La Poste. 

Partager ce post

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

D'autres articles à explorer

Illustration flat
Illustration

Illustrations “flat” : stop ou encore ?

Avez-vous déjà entendu le terme “Corporate Memphis” ? Non ? C’est le petit surnom donné à ces illustrations flat qui ont colonisé tout l’univers visuel de la tech et des start-ups ces dernières années. Vous en avez forcément vu quelque part : les entreprises se les arrachent. A tel point que les publicités finissent inexorablement

Audit de communication
Design graphique

Communication : 5 bonnes raisons de se faire accompagner

Votre dernière campagne sur les réseaux sociaux n’a pas donné les résultats attendus. Les clients ne vous trouvent pas. Ou encore, vous avez l’impression d’être noyé au milieu de la concurrence, et ne savez pas quoi proposer pour vous distinguer : Il y a certainement quelque chose à changer dans votre communication visuelle. Vous avez

Inscrivez-vous à notre newsletter


Warning: Undefined array key "pages" in /home/clients/6562ce3a93c08796290f2a3315906e50/kwuillot/wp-content/plugins/facebook-messenger-customer-chat/facebook-messenger-customer-chat.php on line 117
Retour haut de page